Austin FX4


De tous les taxis londoniens le plus connu est, et reste sans nul doute possible, le fameux FX4 à la silhouette quasi inchangée de 1958 à 1997, date d'arrêt de sa production. Le Fairway, son ultime évolution, représente encore de nos jours l'essentiel du parc des taxis de la capitale.


Environ 43.000 Austin et 32.000 Carbodies/LTI ont été construits totalisant donc une production de près de 75.000 FX4 toutes variantes confondues.

Testé dans les rues de Londres dès Juillet 1958 le FX4, conjointement développé par Austin et Carbodies, sort officiellement en Septembre. Commercialisé par Austin, il se distingue d’emblée de son prédécesseur le FX3 par son aspect plus massif et néanmoins résolument moderne.



Le premier FX4 a la lunette arrière fumée, les banquettes en cuir marron, le ciel de toit et les panneaux de portes assortis.

Les vitres de séparation chauffeur/clients sont fixes, et un simple hublot permet de communiquer avec le chauffeur.

Les feux de positions avant sont sur les ailes, les clignotants sur le toit (baptisés "Bunny ears"), et les feux arrières de petite taille.
L'éclairage de la plaque d'immatriculation arrière est sous celle-ci.
Les poignées de portes empruntées au FX3 sont basculantes,
le sigle Austin trône en bonne place sur la grille de calandre et un motif allongé, lui aussi "badgé" Austin, est fixé sur le capot.

Mécaniquement, il reprend le 2,2 litre (2178cc) diesel qui équipait son prédécesseur, le FX3, depuis Septembre 1954 -(A la fin de 1955, 30% des taxis londoniens roulent au diesel)-

Mais il comporte des innovations de taille : des suspensions avant indépendantes et une boite automatique Borg et Warner montée en série. Cette dernière a été testée sur 18 FX3 et l'un d'entre eux a parcouru plus de 110.000Kms sans aucun problème.

Mais à la demande de nombreux chauffeurs de taxi, encore peu habitués à celle-ci, une boite manuelle est bientôt également disponible. Elle est particulièrement appréciée sur les longs parcours.

D'ailleurs sur 8725 FX4 en service en 1970, 961 seulement sont équipés de boites automatiques.

L'alimentation électrique en 12 volts est assurée par deux batteries de 6 volts avec le positif à la masse. Le filtre à air est à bain d'huile.

Le FX4 est le premier taxi londonien à avoir de série une portière pour le compartiment à bagages. Cela inspirera d'ailleurs ses concurrents, puisque les derniers taxis "Beardmore Mk7" construits en seront également équipés. (de 1965 à 1967)

C'est aussi le premier taxi a être équipé d'origine de freins hydrauliques.

La production démarre lentement et 150 exemplaires seulement sont en service un an plus tard. Mais les livraisons s'améliorent nettement dès 1960 et en Octobre 1971, on en compte près de 13.000.



Durant sa longue carrière, et pourtant sans altérer vraiment son aspect général ni sa silhouette, le FX4 connaîtra de nombreuses retouches.

1960. La séparation est maintenant constituée par deux vitres fixes et une petite vitre centrale coulissante dans le sens de la hauteur. De nouvelles poignées de portes spécifiques sont adoptées.



1962. En alternative au diesel de 2178cc, un moteur à essence de 2199cc déjà utilisé sur les FX3 est proposé en option (jusqu'en 1974). Il développe 23% de puissance en plus que le diesel, autorisant ainsi une vitesse de pointe de près de 120 Km/h. Mais il ne séduit finalement que peu d'utilisateurs. En 1970, 80 FX4 à essence furent vendus contre 1398 diesels.



1969. La lunette arrière teintée est supprimée au profit d'une claire, les touristes s'en réjouissent, les amoureux le regrettent, mais le chauffeur y gagne indubitablement en visibilité. Autre concession aux touristes, l'inscription "For Hire" est remplacée par le simple mot "Taxi", plus universel.



1970. Les clignotants quittent le toit pour rejoindre les feux arrières. Les ailes arrières sont de ce fait modifiées pour accueillir les nouveaux feux allongés. Des clignotants avant, ronds, orange cerclés de chrome sont montés dessous les phares, avec rappels sur les ailes.

Le motif de capot allongé est remplacé par un badge rond et celui de calandre par un nouveau lettrage "Austin".


Les sièges, en skaï, et les garnitures de portes deviennent noirs. Les strapontins sont simplifiés.

La séparation vitrée est à nouveau modifiée, avec une vitre fixe et une autre s'entrouvrant en coulissant horizontalement.



1972. Le 2.178 cm3 diesel est remplacé par un 2.520 cm3 développant 60 CV à 3500 tours/minute. La dynamo est remplacée par un alternateur, le filtre à air à bain d'huile par un filtre sec, les batteries 6 Volts par une seule de 12 Volts et le Négatif est mis à la masse. Les poignées des portes avant sont protégées par des butoirs en plastique noirs.



1974. (Mai) Les poignées de portes deviennent fixes, les bananes de pare-chocs sont en caoutchouc noir, une nouvelle banquette arrière, en vinyle, plus incurvée, est montée et le tableau de bord remanié s'entoure de plastique.

L'éclairage d'immatriculation arrière passe au-dessus de la plaque.



1977 ? Nouvelle boite automatique Borg et Warner, la type 65. Elle se distingue de la précédente par un radiateur de refroidissement d'huile extérieur installé près du radiateur principal. Les mouvements du sélecteur, toujours monté sur la colonne de direction, sont maintenant transmis en partie par câble.



1980. Depuis l'avant-guerre, les strapontins des taxis portent des publicités, en 1980, la Metropolitan Police autorise la pose de publicités sur le bas des portières avant. Une source de revenu supplémentaire pour les chauffeurs.



1981 ? Les freins bénéficient d'une assistance.



1982. Révolution, Austin arrête le moteur Austin 2,5l qui n'est plus construit qu'en Inde, sous licence. Le moteur 2,2l de la Land Rover (développant 62 CV à 4000t/mn) est donc amené à le remplacer sous le capot du FX4. Tous les logos Austin/British Leyland disparaissent au profit de ceux de Carbodies, (cbc) qui construit depuis le début les carrosseries des FX3 et FX4.

Le nouveau FX4 ainsi équipé et proposé dès Août 82 prend l'appellation de FX4R (Rover).

Il est disponible avec une boite automatique Borg & Warner type 65 ou une boite manuelle Jaguar à 5 rapports.

Le levier de sélection passe au plancher.

Excepté les tout premiers exemplaires sortis, les FX4R sont équipés d’une direction assistée, (le capot est légèrement modifié pour l'accepter et le volant est plus petit) mais la direction classique reste disponible.

Idem pour la condamnation des portières arrières.

Un système de communication par radio est généralement monté. Les taxis équipés de ce système sont reconnaissables à leur antenne de toit.

Le FX4 se décline maintenant en plusieurs couleurs.

1985. (Février) Pour palier au manque de puissance du 2,2l Rover, Perkins propose l'adaptation de son moteur 3 litre, série 200, testé en Août 1984, (le plus puissant des moteurs jamais montés sur un taxi, développant 85CV) et Nissan un 2,5l, (le TD 25), premier pas du constructeur japonais sur le marché des taxis britanniques.

Quelques 500 taxis seulement adoptèrent le moteur Perkins et peut-être moins le Nissan. La conversion avec l'une ou l'autre de ces alternatives ne recevra jamais l'approbation de Carbodies.

Un 2,5l Ford également programmé n'a vraisemblablement jamais été monté.

Parce que le FX4R ne se vend pas aussi bien que prévu, Carbodies entreprend, parallèlement à celui-ci, la production de taxis construits à partir de pièces neuves et de pièces reconditionnées sur lequel est de nouveau monté le vieux 2,5 litre Austin, importé des Indes. Baptisés 'Q-Cabs' à cause de leur immatriculation commençant par Q ceux-ci vont avoir un certain succès.

A cette époque, on annonce depuis un certain temps déjà l'arrêt de production du FX4 et la sortie imminente du nouveau Taxi : le CR6 (empruntant sa forme générale au Range Rover, et dont les tests se poursuivent) mais en Février 1985 est créé London Taxis International (LTI) regroupant Carbodies, le constructeur, et Mann & Overton, le principal distributeur, et les choses bougent.


1985 (Novembre) Après de longues négociations, le tout jeune LTI sort finalement un nouveau FX4, enfin équipé d'un 2,5l diesel Land-Rover en série : le FX4S.

Le radiateur est agrandi, les pare-chocs perdent leurs chromes et sont uniformément noirs. Les clignotants avant sont plus gros. Il porte maintenant les initiales L.T.I, (London Taxis International).

Les autres modifications sont un léger remaniement des commandes et du tableau de bord. Les interrupteurs des phares et des essuie-glaces sont maintenant montés sur la colonne de direction.

La boite automatique est maintenant une Borg & Warner type 40.

Le moteur est plus performant que son prédécesseur, mais il présente l’inconvénient de posséder une courroie de distribution à la place de la ‘chaîne’ montée jusqu’alors.

Celle-ci doit être changée tous les 80.000 Kms environ ou tous les deux ans sous peine de dommages possible au moteur.

back

1986. (Mai) LTI propose un forfait pour la reprise des moteurs 2,2l et la fourniture et pose du nouveau moteur 2,5l.

1986. (Juin) En vue de rendre les véhicules de taxi accessibles aux handicapés et personnes à mobilité réduite, il est proposé une conversion du FX4S permettant la prise en charge d'un fauteuil roulant. Le FX4W (Wheel-Chair).

Pour cela, une partie de la séparation devient transformable, réduisant le compartiment bagage à côté du chauffeur et augmentant d'autant la partie arrière. La porte arrière gauche s'ouvre à 180° et est maintenue sur l'aile par un taquet. Des rampes sont fournies pour faciliter la manœuvre. Repliées, elles trouvent place dans le coffre.



1987. (Octobre) L'intérieur du FX4 est complètement redessiné avec un habillage en plastique gris ainsi qu'une nouvelle banquette en"drap" et des strapontins assortis.

Le tableau de bord est lui aussi entièrement revu : il prend une forme ergonomique incurvée avec, se prolongeant au sol jusqu'à la séparation, une nouvelle console incluant un vide-poches et le levier du sélecteur.

Suprême raffinement, le circuit électrique est lui aussi remanié et les boites à fusibles désertent enfin le compartiment-moteur pour n'en faire qu'une seule, montée dessous le tableau de bord (où elle prend l'eau tout aussi bien). C'est le FX4S-Plus. La banquette arrière gagne un peu de largeur et le ‘Plus’ est agréé pour transporter 5 personnes en plus du chauffeur.

Une version "accessible" est bientôt disponible sur la base du FX4S-Plus, la modification de la partition est maintenant fixe, (supprimant la console centrale avant), et la banquette arrière est légèrement modifiée pour pouvoir être rabattue.

Les poignées de maintien arrières sont rouges pour une meilleure perception par les personnes mal-voyantes.

Fin 1988, tous les nouveaux taxis londoniens construits doivent être accessibles aux passagers handicapés circulant en fauteuil roulant.

Fin 1988 le FX4 accueille le moteur Nissan 2,7l sous son capot et prend l'appellation "Fairway". Disponible comme le S-Plus en 7 couleurs et en trois degrés de finition : Bronze, Silver et Gold, il bénéficie de nouvelles suspensions arrières à lames et amortisseur télescopique, d'un verrouillage centralisé des portes (les poignées extérieures perdent leur chrome et deviennent noires), d'un troisième feu stop, d'un feu de recul et d'un feu de brouillard arrière montés en série. Seul l'entourage de calandre reste encore chromé.

Petit "hic" quand même, les tout premiers Fairways ne sont disponibles qu'avec une boite manuelle.


1989. (Janvier) La conversion "Wheel Chair" devient donc disponible en série. Carbodies monte enfin une boite automatique sur le Fairway.

(En Août 1990 le moteur TD 25 Nissan est toujours proposé pour le remplacement des vieux Rover, et le diéséliste à l'origine du montage des 3l Perkins propose l'adaptation d'un 3,5l Mazda, le SL35 DI, développant 99 CV, soit 30% de puissance en plus qu'un Fairway équipé du 2,7l Nissan. A-t-il été réellement monté ?, si oui, certainement sur une poignée de Taxi...)

back

1992 Sortie du Fairway Driver. Disponible également en trois versions, ses suspensions avant, l'essieu et le pont arrière sont entièrement revus. A l'avant des freins à disques ventilés remplacent les ancestraux tambours. Pour ce faire, les jantes sont elles aussi remplacées. Une nouvelle grille de calandre et des nouveaux enjoliveurs de roues en plastique (sic!) complètent le tableau.

Enfin, les fixations des ceintures de sécurité arrière sont déplacées pour le confort des passagers.



Le Fairway Driver-Plus : Le gris disparaît de la palette des couleurs disponibles. Le compartiment avant est agrandi pour offrir plus d'espace aux jambes du chauffeur. L'assise de la banquette arrière peut se replier en partie pour faciliter le chargement d'une chaise roulante.



1995. Le millésime de l'année s'appelle tout simplement Fairway 95. Il est reconnaissable extérieurement à sa plaque d'immatriculation montée sur le pare-chocs avant et à l'intérieur par la nouvelle signalétique rouge des banquettes. Les deux vitres avant électriques sont proposés en série et la glace de séparation peut être verrouillée par le chauffeur.



Quelques modifications mineures interviendront encore jusqu'à l'arrêt définitif du FX4 en Août 1997, après près de 40 ans de production et presque 75.000 unités construites. Cependant, si l'aspect général n'a pas beaucoup évolué, un seul élément seulement est réputé être resté le même depuis l'origine : la poignée intérieure de la porte -chauffeur.

Mais, comme le FX4 est un gros "Meccano" et qu'il est possible, à de rares exceptions prêt, de "customiser" son taxi en adoptant des accessoires ou des éléments provenant de taxis plus récents ou plus anciens, il est difficile à un néophyte de pouvoir reconnaître et dater un FX4 avec précision et certitude. Ainsi, de nombreux chauffeurs ont posés des accessoires de Fairway sur des S ou S-Plus pour "moderniser" leur véhicule. D'autres ont choisit de jouer la nostalgie et il n'est pas rare de croiser dans Londres des Fairway de la dernière génération équipés de superbes pare-chocs chromés comme ceux montés dans les années 60s.



Peu à peu remplacé par les nouveaux venu de chez LTI, le TX1 et TX2, le FX4 sous sa forme Fairway est encore fortement présent dans les rues de la capitale.

Depuis le 1er Janvier 2000 cependant, seuls sont autorisés à circuler les véhicules accessibles aux handicapés ou personnes à mobilité réduite. Cela a provoqué la réforme de nombreux taxis un peu agés. Les modèles antérieurs aux Fairway, non équipés d'origine, ont été réformés ou convertit.

Il est difficile depuis cette date de trouver sur le marché un taxi avec la séparation droite.



back



CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES



AUSTIN FX4

(de 1958 à 1972)

Moteur

BMC diesel, 4 cylindres en ligne de 2.178 cm3, soupapes en tête, arbre à cames latéral. Puissance maxi : 55 cv Din à 3500 t/min. Pompe à injection en ligne. Refroidissement par eau.

ou BMC essence de 2.199 cm3. Puissance maxi : 56 cv à 3750 t/min. (de 1962 à 1974).

Batterie 12 volts (2 batteries de 6 Volts, positif à la masse)



Transmission

Aux roues arrières. Boite de vitesse automatique Borg & Warner à 2 rapports + marche arrière. Sélecteur au volant.

ou manuelle à 4 rapports, synchro sur les 2, 3 et 4. Levier au plancher.



Suspension

Suspension avant à roues indépendantes par trapèzes triangulés, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à levier.

Suspension arrière à essieu rigide et ressorts à lames semi-élliptiques. Stabilisateurs arrières par amortisseurs à levier.



Direction par boîtier à vis et doigt. Diamètre de braquage : 7,60m



Freins à tambour à commande hydraulique sur les quatre roues.



Carrosserie 4 portes tout acier sur châssis séparé.



Châssis : cadre à longerons caissonnés avec traverses en X.



Dimensions

Long. 4,57m, larg. 1,74m, haut. 1,77m. Emp. 2,81m. Voies AV/AR 1,42m.

Poids à vide : 1600 Kgs environ

Performances : vitesse maxi 90 km/h.

Consommation : 8 à 10 litres/100 Kms environ.



AUSTIN FX4 D

(de 1972 à 1983)



Idem FX4, mais :

Moteur

BMC diesel, 4 cylindres en ligne de 2520cm3, soupapes en tête, arbre à cames latéral. Pompe à injection CAV.Roto diesel 296, Couple : 15mKg à 2000 t/min, Puissance maxi : 61 cv Din à 3500 t/min. Refroidissement par eau.

Batterie 12 volts (négatif à la masse)



Boite de vitesse automatique Borg & Warner type 35 à 2 rapports + marche arrière.



Performances : vitesse maxi 100/105 km/h (données constructeur) 90 km/h réels

Consommation : 8 à 10 litres/100 Kms environ.




CARBODIES FX4-R

(de 1983 à 1985)

Idem FX4D, mais :

Moteur

(Land Rover diesel) 4 cylindres en ligne de 2.286 cm3, soupapes en tête, arbre à cames latéral. Puissance maxi : 62 cv Din à 4000 t/min. Refroidissement par eau.



Boite de vitesse

Automatique Borg & Warner type 65 à 2 rapports + marche arrière. Refroidissement d'huile intégré au radiateur sur le 'S-Plus'.

ou manuelle Jaguar à 5 rapports. Overdrive sur le 5ème. Sélecteur au plancher.

back






L.T.I. FX4-S et S-Plus

(de 1985 à 1988)



Moteur

Land Rover diesel 4 cylindres en ligne de 2495 cm3, soupapes en tête, arbre à cames latéral. Pompe à injection CAV. DPS, Couple : 15mKg à 2000 t/min, Puissance maxi : 61 cv Din à 3500 t/min. Refroidissement par eau.

Batterie 12 volts (négatif à la masse)



Boite de vitesse

Automatique Borg & Warner type 40 à 2 rapports + marche arrière. Refroidissement d'huile intégré au radiateur sur le 'S-Plus'.

ou manuelle à 5 rapports. Sélecteur au plancher.



Transmission

Aux roues arrières.



Suspension

Suspension avant à roues indépendantes par trapèzes triangulés, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à levier.

Suspension arrière à essieu rigide et ressorts à lames semi-elliptiques. Stabilisateurs arrières par amortisseurs à levier.



Direction par boitier à assistance. Diamètre de braquage : 7,60m



Freins à tambour à commande hydraulique sur les quatre roues.



Carrosserie 4 portes tout acier sur châssis séparé.



Châssis : cadre à longerons caissonnés avec traverses en X.



Dimensions

Long. 4,57m, larg. 1,74m, haut. 1,77m. Emp. 2,81m. Voies AV/AR 1,42m.

Poids à vide : 1609 Kgs

Performances : vitesse maxi 100/105 km/h (données constructeur) 90 km/h réels

Consommation : 8 à 10 litres/100 Km environ.



Pneumatiques

Dimension : 175 x 16, radial,



Lubrification / Capacités

Huile moteur, filtre inclus : 7.1 litres Huile pour moteur Diesel 15W40

Filtre seul : 0.8 litre "

Pont arrière Huile pour pont 80W90 ou équivalant

Boite de Vitesse / Assistance de direction Dexron II D ou équivalant

Réservoir carburant : 54.5 litres

Circuit de refroidissement, chauffages inclus

Circuit complet : 8.25 litres

Remplissage après purge : 7.4 litres

Chauffages : 0.9 litre

Vase d'expansion : 0.6 litre


L.T.I. FAIRWAY

(à partir de 1989)





Moteur

Nissan diesel 2664 cm3 à injection directe, 4 cylindres OHV en ligne, alésage 96.0mm, course 92.0mm, vilebrequin 5 paliers, compression 21.8:1. Puissance : 81 cv Din à 4300 t/mn.

Alimentation

Pompe à injection mécanique, démarrage électrique rapide assisté par électronique, réservoir de 52,5 litres.

Batterie 12 volts (négatif à la masse)

Lubrification

Pompe à huile à engrenage, filtre d'écoulement complet et refroidisseur intégré.

Refroidissement

Par circulation d'eau et visco-coupleur.

Boite de vitesse

Automatique Nissan à 4 rapports, commande électrique à dépression. Commutateur électronique de surmultiplication. Refroidissement d'huile intégré au radiateur.

ou manuelle à 5 rapports. Sélecteur au plancher.

Transmission

Aux roues arrières. Rapport de commande hypoïde 4.1 : 1. Arbre de transmission monobloc avec croisillons à roulement à aiguille.



Suspension

Suspension avant à roues indépendantes par trapèzes triangulés, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à levier.

Suspension arrière à essieu rigide à lames semi-elliptiques en matériau composite. Stabilisateurs arrières par amortisseurs télescopiques.



Direction par boîtier à assistance hydraulique. Diamètre de braquage : 7,62m



Freinage

Système servofrein sur les 4 roues, hydraulique. Etriers AV à 4 pistons & disques ventilés. Frein de parking à câble sur les roues arrière. Freins arrière à tambour.



Carrosserie 4 portes tout acier sur châssis séparé. Ailes boulonnées.



Châssis : Section en caisson de tôle emboutie renforcé par une traverse.



Dimensions

Long. 4,58m, larg. 1,75m, haut. 1,77m. Emp. 2,81m. Voies AV/AR 1,42m.

Poids à vide : 1670 Kg

Performances : vitesse maxi 130 km/h (données constructeur)

Consommation : 9,3 litres/100 Km environ à 90 km/h..



back

Il a existé bien sûr des revues techniques, des catalogues de pièces ou de simples manuels de prise en main concernant les différents modèles de FX4. Malheureusement, la plupart d'entre-eux sont aujourd'hui épuisés ou introuvables, mais on peut encore se procurer des copies de ceux-ci. Elles sont bien utiles, voire indispensables pour continuer à entretenir ces bons vieux cabs.

back to the top

Construit pendant près de cinquante ans le FX4 a très largement inspiré les constructeurs de miniatures, jouets, gadgets, etc... Malgré l'arrêt de sa production en Août 1997, il continue d'être représenté et commercialisé sur tout support. Le TX1 commence toutefois à faire une timide apparition.

Cette page a été consultée 5077 fois